LES PIANOS D'ÉRARD

 

Histoire de la manufacture Érard

Nombre d'exemplaires de pianos à queue

Numéros de série

Images de pianos (nouveau)

 


Histoire de la manufacture Érard

Pour avoir la meilleure idée de l'histoire d'Érard, il est très utile de lire le livre suivant :
La Maison Érard – Manufacture de pianos (1780-1959),
de René Beaupain.
L'Harmattan (2005) 284 pages. ISBN 2-7475-8531-X. Ouvrage de référence pour qui veut connaître Érard et son histoire.

 

La majorité des commentaires sur l'historique de la manufacture, sur le nom des modèles, leurs dates, etc., s'appuie sur cet ouvrage.
Dans ce site, le signe
[RB] rappelle cette référence.

 

Sébastien Érard (5 avril 1752 – 5 août 1831), est né Sebastian Erhard à Strasbourg. L'article en langue anglaise de Wikipedia vaut d'être lu.

 

L'article francophone de Wikipedia nous rappelle que Sébastien Érard a inventé en 1821 l'échappement double (terme employé par Érard) ou peut-être plus précisément le mécanisme à répétition, puisqu'il demeure un unique échappement.

 

Les harpes

 

Le piano de Ludwig van Beethoven

 

Le piano de Franz Liszt

 

Le piano de Maurice Ravel

 

 


Numéros de série

Voici un fichier Excel qui donne la correspondance entre numéros de série et années de production. C'est valable pour Érard, mais aussi pour Pleyel et Gaveau.

 

Production des trois grands

 

 


Nombre d’exemplaires de pianos à queue à cordes parallèles et à cadre composite complet construit par la Maison Érard selon les principes de son brevet de 1850 : « le piano classique »

Voir l'article de René Beaupain écrit spécialement pour FANDERARD.

 

 



Association des Amateurs de pianos d'Érard
FAN D'ÉRARD

Écrivez-nous